Birmanie : Aung San Suu Kyi élue députée selon son parti

La Ligue nationale pour la démocratie affirme ce dimanche que l'opposante birmane remporte un siège de députée, lors d'une élection partielle historique. A cette annonce, les scènes de liesse se sont multipliées à Rangoun.

François-Xavier Ménage | Florian Rivais
Le 01/04/2012 à 14:47
Mis à jour le 01/04/2012 à 18:56

"Aung San Suu Kyi a remporté 82% des voix" dans la circonscription rurale de Kahwmu, a déclaré Tin Oo, un cadre de la Ligue nationale pour la démocratie, tandis que des centaines de partisans de l'opposante hurlaient leur joie et chantaient devant le siège du parti, à Rangoun. Selon le responsable, la lauréate du prix Nobel de la paix aurait remporté la victoire dans tous les bureaux de vote de cette circonscription à deux heures de Rangoun.

Un autre responsable du parti a indiqué que la LND avait remporté au moins 11 sièges, dont celle de sa chef de file.

Considérée il y a encore deux ans comme l'ennemie publique numéro un par la junte alors au pouvoir, Suu Kyi était très largement favorite même si elle affrontait le verdict des urnes pour la première fois. Après avoir mis un terme à ses derniers déplacements à la suite de problèmes de santé mineurs, elle semblait en bonne forme, tout sourire et à son aise alors qu'elle déambulait, vêtue d'une robe rouge, dans les villages de sa circonscription.


Un total de 45 sièges étaient en jeu dans tout le pays, dont 44 brigués par la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Suu Kyi: 37 à la chambre basse du parlement (sur un total de 440), six à la chambre haute et deux dans des chambres régionales.
Le gouvernement, des anciens militaires réformateurs arrivés au pouvoir il y a un an, tente de prouver que ses réformes justifient la levée des sanctions occidentales qui étranglent l'économie du pays.

La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?