En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Bien, cigarette, rejoint...": ce que disait le faux interprète pendant la cérémonie pour Mandela

Mis à jour le
L'interprète, ici à droite de Barack Obama, a affirmé avoir eu "une crise de schizophrénie".
 

L'homme, démasqué pour avoir traduit n'importe comment en langue des signes les discours des orateurs, a enchaîné des mots sans queue ni tête, comme le rapporte le Huffington Post.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire