En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Berlusconi replonge l'Italie dans la crise politique
 

Cinq ministres membres du parti de Berlusconi ont démissionné ce week-end. Des démissions qui risquent de plonger l’Italie dans une crise politique majeure.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    Voilà bien une présentation de journalistes encartés. Car à ce que je sache il y a bien des electeurs qui votent pour lui non? Alors ceux ci aussi seraient des dangers, ou c'est plutot un refus d'accepter le critique des idées du "grand soir" ou il y a d'un côté les bons et les justes et de l'autre les vilains méchants qu il faut empêcher de s'exprimer. Ce Mr n'est pas blanc blanc et son côté "homme à femmes " n'est pas non plus absent chez nous, non? Ne parlons pas de notre illustre économiste, mais à l'Elysée par deux fois nos donneurs de leçons se sont permis quelques libéralité qui auraient été fort décriées par les médias si cela avait été de l'autre bord. Il est vrai que la première fois nos journalistes avaient une peur bleue d'avoir un "accident de poussette". ceci explique cela!!! Maintenant ils ont peur que la "furie... bracmard" téléphone aux directeurs des rédactions pour leur faire gouter aux poles emplois sans profiter de leur niche fiscale

  • Travel
    Travel     

    Il ne devait pas etre en taule celui-la!

  • jannotdelabas
    jannotdelabas     

    L'idolâtrie amène la déchéance...

Votre réponse
Postez un commentaire