En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Coupable de plusieurs viols, dont un suivi de meurtre, ce Belge se considère comme un danger pour la société et ne souhaite pas être remis en liberté.
 

Un délinquant sexuel belge interné depuis 30 ans, qui affirme subir des "souffrances psychiques insupportables" en prison, va pouvoir être euthanasié à l'hôpital comme il le souhaite depuis des années, a indiqué lundi son avocat.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • tribut
    tribut     

    Elle est belle la société qu'on nous prépare! On refuse la castration, sauf chimique, aux violeurs qui la demande, sous prétexte qu'on n'a pas le droit d'intenter à l'intégrité physique d'un individu, mais on va par contre accepter de le tuer!!!! Lamentable!

  • Facebook-10203684993899918
    Facebook-10203684993899918     

    Ou comment fuir une réalité. Lui ne peut plus se regarder dans la glace suite aux actes affreux qu'il a commis, mais ne se soucie guère surement des familles de victimes, qui elles ne seront pas moins douloureuses, qui ne retrouveront pas leur proches.
    Il faut arrêter tout de suite de lever les bras au ciel, en employant des termes tels que "peine de mort". Ici il ne s'agit tout bonnement déjà pas d'une "peine" puisque cela se fait à sa demande explicite. Le début sur la fin de vie est bien plus complexe tout de même ... Certes l'acte est légalisé en Belgique, et là il s'agit tout juste d'un jeu sur les mots du dit texte .. Les paroles des représentants se sentent bien borderline avec la loi justement. Il a vu une brèche dans le système, a foncé... Enfin à mon sens.

  • matthieuDHS
    matthieuDHS     

    sauve erreurs de ma part on peux considéré cela comme peine de mort alors pourquoi les belge ne rétablisse pas la peine de mort dans leur pays

    Ebichu
    Ebichu      (réponse à matthieuDHS)

    oui il y a erreur de votre part, il ne s'agit pas d'une peine de mort, comme dans tous les pays où l'euthanasie est pratiqué il ne s'agit pas de peine de mort, juste de partir dans la dignité

  • pujolm
    pujolm     

    Sa décision est prise en son âme et conscience alors paix a son âme.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Et, voila, nous y arrivons, les dérives arrivent a grands pas. la France prend le même chemin. La ""peine de mort"" est donc reconnue officiellement. Appelons un chat ,un chat et arrêtons tout cela. Ceci est inadmissible, ou alors il faut le dire ouvertement. Notre société est vraiment en déliquescence.

  • Jacques76
    Jacques76     

    Très bonne initiative , de sa part . que dieu est pitié de lui .

  • Reconquista Maintenant
    Reconquista Maintenant     

    Ah le meilleur des Mondes...

Votre réponse
Postez un commentaire