En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Belgique: un "crachat" du numéro un flamand ravive les tensions avec les francophones

Le nationaliste Geert Bourgeois, chef du gouvernement de la Flandre, estime que les Wallons ont une trop grande propension à faire grève. (Photo d'illustration)
 

Le chef du gouvernement de la Flandre, a ravivé les tensions avec les francophones en Belgique en affirmant que "les Flamands crachent" sur la propension des Wallons à partir en grève.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire