En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le petit Gammy, aujourd'hui âgé de 7 mois, début août dans la province de Chonburi, en Thaïlande.
 

Le couple australien accusé d'avoir abandonné un bébé trisomique né d'une mère porteuse thaïlandaise affirment que cette dernière a présenté les événements de façon erronée. Mais la mère porteuse a contre-attaqué après des révélations sur le passé pédophile du père australien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Ebichu
    Ebichu     

    Merci enfin un qui utilise son cerveau pour une fois! on ne connait pas toute la vérité, selon les versions ça change énormément, hier on apprenait que les parents avaient demandé l'arret de la grossesse dès qu'ils ont su pour la trisomie et que la mere a refusé pour raison religieuse (bien marrante celle là, jveux bien vendre mes gosses et mon ventre mais l'avortement c'est mal lol).. Donc on attend de voir pour la suite

  • focal67
    focal67     

    Pourquoi croire la mère porteuse plutôt que le couple demandeur ? Parce qu'elle est pauvre et eux riches? Parce qu'elle est la victime et eux des esclavagistes ? Ah bon, il me semble que dans ce contrat il y avait deux partis et donc la moralité des deux est litigieuse. Les uns achètent un enfant, l'autre se laisse ensemencer par le sperme d'un client et vend ses enfants. Quant aux pb de trisomie et de maladie cardiaque, nul ne sait qui dit la vérité. Alors, de grâce, pasde jugement hâtif!

  • Christine Brenterch
    Christine Brenterch     

    je trouve cela écoeurant et inadmissible!!

  • LIBERTE1789
    LIBERTE1789     

    L'ESCLAVAGE DU XXI EME SIECLE

  • Jaime jose Valente
    Jaime jose Valente     

    Comment ces parents adoptifs vont-ils expliquer à leur fille (lorsqu'elle sera plus grande )qu'elle a été achetée comme toute marchandise et qu'en plus ils ont abandonne son jumeau parce qu'il avait un handicap

  • Pierre Desmaizi
    Pierre Desmaizi     

    Et voilà, les acheteurs ont demandé la mort de l'enfant au 7è mois pour trisomie. La qualité du produit ne répondait pas à leur désir. Quand on pense que Mme Taubira encourage ce genre de commerce inhumain.

  • Blanc Noir
    Blanc Noir     

    qu'est-ce que ça change? un enfant n'est pas une marchandise! en plus ces déclarations sentent le mensonge à plein nez, les médecins affirmeraient que le bébé avait un jour à vivre alors qu'il a aujourd'hui sept moi. cette maladie cardiaque semble être un faux semblant pour masquer l'inconséquence et l'irresponsabilité de ces australiens débiles!

Votre réponse
Postez un commentaire