En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Quelles entreprises donneuses d’ordre étaient clientes d’un des ateliers de textile qui a été détruit dans l’effondrement de l’immeuble ?

    Pour l’heure, nous avons recensé une cinquantaine de marques faisant appel à ces ateliers. Entre autres : Benetton (Italie), Primark (Royaume-Uni), Mango (Espagne), Joe Fresh (Canada), mais aussi, pour la France, Tex, qui est une sous-marque de Carrefour.
    http://www.liberation.fr/economie/2013/05/10/catastrophe-de-dacca-les-marques-sont-responsables_902122

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Le bilan de l’effondrement, le 24 avril, d’un immeuble abritant des ateliers de textile dans la banlieue de Dacca, au Bangladesh, a dépassé hier les 1 000 morts. Soit un tiers des 3 000 personnes travaillant sur le site. Il y a cinq mois, 111 travailleurs du textile périssaient dans un incendie. Dorothée Kellou, chargée de mission au sein de Peuples solidaires, ONG membre du collectif Ethique sur l’étiquette, dénonce la responsabilité des groupes occidentaux, clients de ces fournisseurs.

Votre réponse
Postez un commentaire