En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un membre des forces de sécurité irakiennes monte la garde, alors que les civils regardent les dégâts causés par l'attaque de Daesh, dans un marché de Bagdad, le 11 mai 2016.
 

Bagdad a connu un mercredi particulièrement sombre. Frappée par trois attentats, tous sur le même mode, la capitale irakienne déplore près de 250 victimes (mortes ou blessées).

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire