En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Mon corps est à moi" scande un slogan apposé sur un mur de Madrid lors d'une manifestation contre les violences faites aux femmes.
 

Deux questions ont mis le feu aux poudres. En traitant une victime de viol comme une coupable, une juge espagnole s'est attirée de vives critiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est une juge, elle est là pour poser des questions.

  • blancdeblanc
    blancdeblanc     

    Rassurez-vous, nous avons les mêmes à la maison (en France), tout aussi cons, femmes ou hommes, là, pas de discrimination. La bêtise est très partagée dans ce monde, plus que l'humanisme ou l'intelligence.

  • vestale
    vestale     

    J'aimerai savoir comment fermer ses organes génitaux !!!!

  • Team123
    Team123     

    C est bien triste ...... Que L on soit en France ,en Espagne ... Peu importe ... Un viol est un crime ...il y a une victime et un assassin ... Point barre !!!

  • mousquetaire
    mousquetaire     

    Eh bien c'est du propre

Votre réponse
Postez un commentaire