En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'attaque de jeudi s'est produite dans une rue commerçante d'un quartier de la banlieue sud de Beyrouth, tenu par le Hezbollah.
 

Jusque là relativement épargné par les troubles en Syrie voisine, le Liban a été la cible d'un terrible attentat qui a fait au moins 43 morts, jeudi soir. Revendiquée par Daesh, l'attaque marque un changement de stratégie de la part du groupe jihadiste, visiblement prêt à exporter la terreur dans d'autres pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Crusader30
    Crusader30     

    Daesh commence a aller beaucoup trop loin. Il faut très vite les stopper. Ils vont se retrouver avec tous les pays du monde, chrétiens et arabes réunis, contre eux et cela ne durera pas longtemps, on ira les traquer jusqu'au dernier comme l'on a fait pour les nazis jusqu'au fin fond de l'Amérique du Sud, jusqu'à leur extermination totale.
    Cette barbarie, ces décapitations commencent à devenir insupportables et terrible même les gosses ne sont pas épargner , de quoi vomir.

  • Endnw
    Endnw     

    Ils se vengent surtout du prince saoudien arrêté avec 2 tonnes de drogues a l'aéroport de Beyrouth ! Cette même drogue utilisée chez l'eil et al Nostra pour doper les combattants ! Faites vous même le lien ! C'est plus qu'évident

  • pujolm
    pujolm     

    Et voilà la messe est dite: "ces derniers mois l'influence de daesh est montée en puissance chez les réfugiés Syriens, le nombre de sympathisants de l'lE s'accroit" et sans être un oiseau de mauvaise augure c'est ce qui risque d'arriver dans l' UE si cette situation perdurait de trop.

Votre réponse
Postez un commentaire