En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Andreas Mölzer, tête de liste pour les élections européennes du parti d'extrême droite autrichien FPÖ.
 

Andreas Mölzer a également comparé l'Union Européenne au IIIe Reich. Il s'est finalement excusé pour ses propos mais reste sous le feu des critiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Aucune interrogation non plus sur la réalité du travail des fonctionnaires et élus européens dont on connait les abus. On a cru discerner des positions nazis, donc on jette le bébé avec l'eau du bain. Est-ce bien sérieux ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le mot nègre peut avoir plusieurs sens. Quant à l'Europe, vu que l'Allemagne et l'Autriche sont à peu près les seuls à se sortir les doigts du c*l depuis que "le changement c'est maintenant" en France, que l'euro a été fortement calqué sur le deutschemark on peut considérer ça comme une forme de IIIème reich, en moins libéral économiquement et socialement parlant. Que quelqu'un ose affirmer que l'Europe est libérale ... Il y avait une solution pour sortir de ce bourbier, mais les électeurs du changement on dit non. Décidément, quand on a besoin d'avoir un avis pertinent, il vaut mieux éviter de solliciter la France.

  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    Beaucoup d'autrichiens ont été éduqués dans la nostalgie d'un IIIème Reich qui leur donnait une place de premier choix! Pas étonnant de lire ce genre de réactions en Autriche!

Votre réponse
Postez un commentaire