En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
German Chancellor Angela Merkel gives a press conference on July 23, 2016 at the Chancellery in Berlin, one day after the attack at the shopping centre in Munich, southern Germany. Police were probing the motives of the lone teenage German-Iranian gunman who went on a deadly rampage at a busy Munich shopping centre, the third bloody attack on civilians in Europe in just over a week. Nine people were killed and another 16 wounded as the black-clad gunman brought terror to Germany's third largest city on Friday evening, July 22, 2016, before committing suicide.
TOBIAS SCHWARZ / AFP
 

Après plusieurs attaques commises en Allemagne, notamment par des demandeurs d'asile, la chancelière doit affronter de nouvelles pressions sur sa politique migratoire, à un an des élections fédérales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire