En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, le 19 février 2017.
 

Mercredi, après la double attaque perpétrée à Téhéran et revendiquée par Daesh, le président américain avait estimé que ceux qui soutiennent "le terrorisme" s'exposent à en être "victime", provoquant la colère de l'Iran. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • pierre francois
    pierre francois     

    Sur ce coup là; je fais plus confiance aux iIanien qu"a Trump

  • Mark Watts
    Mark Watts     

    Il est vraiment stupide ce Trump

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Isoler des pays et s’entêter à les provoquer au lieu de tenter le dialogue constructif, ce n'est pas très professionnel de la part d'un président de démocratie.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Daech est 1000 fois plus proche des Saoudiens que des Iraniens.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Faudrait que quelqu'un explique à Trump pourquoi il y'a peu de chances que des Chiites purs et durs aient financé ou entrainé les extrémistes sunnites qui s'inspirent du salafisme et wahabisme saoudien sunnite.

  • ksven
    ksven     

    Si la déclaration de Trump est fondée, alors les USA qui ont armé 100000 combattants du djihad en Afghanistan à partir de juillet 1979, si on se fie aux déclarations de Zbiniew Brzezinski, n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes pour les attentats du 11 septembre. Correct?

Votre réponse
Postez un commentaire