En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
(FILES) This handout file picture released on December 4, 2015 by the Belgian police shows Najim Laachraoui, who used fake identity documents bearing the name Soufiane Kayal, and who is being searched for by the Belgian police as part of the investigation into the November 13 Paris attacks. Belgian prosecutors identified on March 21, 2016 a new accomplice in last year's deadly Paris attacks as 24-year-old Najim Laachraoui, until now known by his false name of Soufiane Kayal.
 

Au lendemain des violents attentats qui ont frappé la capitale belge, trois kamikazes ont pu être identifiés par les autorités. Un homme est toujours activement recherché tandis que l'identification des victimes a débuté.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • CATHO91
    CATHO91     

    Les investigations n'ont pas été assez poussées. Les visites de caves de remises en tout genre devraient être de mise. En Belgique, la communauté Musulmane a été ménagée mais il ne fait aucun doute que la complicité a joué son rôle. On connaît la chanson de la Fatma : son fils multi récidiviste est un bon petit gars, le bon dieu sans confession....On voit le résultat, mais il fallait et il faut plus que jamais bousculer tout ça. En France, les foyers Jihadistes existent c'est sûr, des mouvements insolites dans des appartements occupés par des personnes jamais les mêmes. Un véhicule immatriculé en Belgique, 4X4 vitres opaques noir intense circulait en Novembre à Sens....Qui était à l'intérieur ? mystère.....

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    France, Belgique, l'Europe touchée dans son sein. Shengen, les migrants, le Brexit, chômage, économie au fond du trou, le terrorisme va relancer ces sujets et diviser un peu plus cette Europe qui ne fait une que pour adresser des condoléances et des messages de soutien et dont on se demande à quoi elle est bonne. Au moment ou les familles et les peuples pleurent leurs morts, l'Europe est silencieuse. Incapable de proposer une solution commune pour lutter contre le terrorisme. Incapable de fédérer les renseignements des services secrets.

Votre réponse
Postez un commentaire