En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Partout dans le monde, les marques de soutien à la communauté LGBT se sont multipliées.
 

En attaquant un club gay, Omar Mateen a donné une autre dimension à son acte. Celle d'une homophobie meurtrière, déjà souvent observée outre-Atlantique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • MOA01
    MOA01     

    L’homophobie est un prétexte car cela aurait pu être une piscine où les femmes étaient en bikini, dans un centre commercial parce que les femmes ne portaient pas la burka si chère aux afghans… enfin cet individu voulait simplement tuer… comme tous les daesch… le pire est que certains «jeunes» partis pour la Syrie reviennent parce qu’ils n’ont pas trouvé – QUOI – mystère… et risquent de faire la même chose à tout moment… et les immigrés illégaux continuent d’affluer… Pôvre France

Votre réponse
Postez un commentaire