En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des militaires patrouillent à proximité du siège de la télévision nationale congolaise, le 30 décembre, à Kinshasa.
 

Lundi, des échanges de tirs ont eu lieu dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo, dont la capitale Kinshasa, faisant 103 morts selon un bilan donné par le gouvernement, mardi. Les heurts sont partis d'une prise d'otage à la télévision nationale par des partisans d'un opposant politique.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire