En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Kenya entame trois jours de deuil national à la mémoire des 148 victimes de l'attaque de l'université de Garissa.
 

C'est l'heure du recueillement au Kenya, trois jours par l'attaque terroriste islamiste qui a coûté la vie à 148 personnes, en majorité des étudiants, à l'université de Garissa. Mais en marge de la tristesse, les questions et les critiques sont nombreuses.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    "trois jours de deuil national" et pas une seule marche, pourtant çà peut rapporter gros en popularité!

  • Refractix
    Refractix     

    L'Afrique va devenir une terre de plus en plus hostile aux occidentaux si leurs gouvernants persistent dans leur attitude de pompier pyromane contribuant à déstabiliser le monde de façon durable. Ce double jeu irresponsable qui consiste à soutenir et combattre en même temps les djihadistes (explication ici : minilien.fr/a0nxjr) nous vaut la détestation d'une part croissante de la planète.

  • pistache33
    pistache33     

    nous sommes complices en restant sans réaction. Pauvres jeunes, nous les crétiens sommes en danger de mort. Que la France qui se dit un grand pays réagisse même seul, venez leur en aide. Merci de mon appel.

  • pistache33
    pistache33     

    nous sommes complices en restant sans réaction. Pauvres jeunes, nous les crétiens sommes en danger de mort. Que la France qui se dit un grand pays réagisse même seul, venez leur en aide. Merci de mon appel.

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Mobilisons nous contre ces massacres.

Votre réponse
Postez un commentaire