En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les pompiers devant hôtel Riu Imperial Marhaba à Port el Kantaoui, où a eu lieu l'attaque.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Colibrick
    Colibrick     

    Les Tunisiens de France placent le parti Ennahda en tête.
    Selon des indiscrétions recueillies auprès des représentants de la commission électorale indépendante, les Tunisiens de France ont placé le parti islamiste Ennahda (la Renaissance) en tête des élections à la Constituante tunisienne. Le mouvement de Rachid Ghannouchi, qui se veut "modéré" et proche du parti islamo-conservateur au pouvoir en Turquie AKP, aurait recueilli entre 30 et 35% des voix. Le Congrès pour la République de Moncef Marzouki, l'opposant historique de Ben Ali, serait autour de 20%. Il a déjà fait savoir qu'il n'était pas hostile à une alliance avec Ennahda. § 23/10/11 LPnt

  • france royal
    france royal     

    Ce qui est à retenir c'est un jeune scolarisé donc vu l'âge qui doit faire des études supérieures. Donc en france lorsque l'on dit que la radicalisation se fait chez des jeunes déscolarisés ce n'est pas vrai. Bien au contraire il y a de plus en plus de jeunes gens femmes et hommes confondus qui revendiquent une vision très strict de leur religion. Est-ce pour cela que fleurissent toutes ces revendications d'appartenance non plus à un pays mais à une religion ? c'est très grâve tout cela. Le problème semble tellement complexe qu'on ne sait mêm plus par quel bout le prende. Mais des solutions il faudra certainement en avoir peut-être au détriment de ces fameaux droits de l'homme qui n'ont plus aucun sens lorsqu'on se permet d'enlever la vi à quelqu'un avec une telle sauvagerie. Ca risque de se faire dans la radicalité et la douleur. Et la France comme la Tunisie seront sans doute obligés de prendre des décisions délicates voir très difficiles qui risquent d'entraver les droits que nous avons coutume d'avoir comme une normalité

    iamagic
    iamagic      (réponse à france royal)

    D'accord avec vous mais hélas il faut un ou des chefs d'état d'envergure pour cela!! Pas un Flamby!!

  • sansonet
    sansonet     

    hotel de luxe avec une securitè qui vit de la caf !

  • snatch
    snatch     

    Vu le massacre terrible nonobstant l'état d'alerte maximale décrété en Tunisie, je ne crois même pas une seconde l'explication simpliste donnée par ce monsieur...Secrétaire d'Etat aux affaires sécuritaires....Une bonne blague.

Votre réponse
Postez un commentaire