En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président syrien Bachar al-Assad, mercredi sur Fox News.
 

Dans une interview à la chaîne américaine Fox News, le président syrien estime que l'opération prendrait "au moins un an" et coûterait "un milliard de dollars". Il impute néanmoins l'attaque du 21 août aux rebelles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    d'abord ce lien n'est pas un lien hypertexte
    ensuite on voit bien que c'est youtube yen a pas 36 sur le web
    un type qui soutient dieudo ne peut pas être foncièrement mauvais
    un type qui dit que la france est sionisé a un bon fond
    en conclusion s'il y a un baltringue ici c'est vous.

  • ColibRIC41AC
    ColibRIC41AC     

    Israël dit pour la première fois souhaiter la chute d'Assad :
    Israël souhaite depuis longtemps la chute du président Bachar al Assad, déclare son ambassadeur à Washington dans une interview au Jérusalem Post qui marque une rupture avec la position officielle de l'Etat juif depuis le début du conflit en Syrie.
    Selon Michael Oren, Israël juge préférable une victoire des rebelles, même si certains d'entre eux sont liés à Al Qaïda, à l'alliance actuelle entre le régime de Damas et Téhéran.
    "Nous avons toujours préféré les méchants qui ne sont pas soutenus par l'Iran aux méchants qui sont soutenus par l'Iran", résume le diplomate israélien, précisant qu'il s'agissait de la position du gouvernement avant le début du soulèvement en Syrie, en mars 2011, et qu'elle n'a pas changé depuis.
    La chute de Bachar al Assad présenterait pour Israël l'avantage d'affaiblir le lien entre Téhéran et le Hezbollah libanais, ajoute Michael Oren.
    "Le plus grand danger pour Israël, c'est l'arc stratégique qui s'étend de Téhéran à Damas et Beyrouth. Et nous pensons qu'Assad est la pièce centrale de cet arc", dit-il.
    Dans l'interview, qui sera publiée intégralement vendredi, le diplomate reconnaît que les combattants liés à Al Qaïda représentent une menace, mais il précise qu'Israël pense qu'ils ne représentent qu'environ un rebelle syrien sur dix. 18/09/13

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "Là aujourd'hui", à savoir une région toujours stables et les armes chimiques entre les mains d'un type qui soit pas un fou de dieu ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je connais pas beaucoup de types intelligents qui cliquent à l'aveuglette sur le lien fourni par le premier quidam venu.

  • seyfritzjeanmichel
    seyfritzjeanmichel     

    Cet Assad ne manque pas d'air, il peut s'estimer très heureux de ne subir aucune sanction après le massacre perpétré contre son peuple. Sans Tonton Poutine en fort soutien il serait déjà viré du pouvoir. Si on en est là aujourd'hui c'est dû au manque de c......s d'Obama et Hollande .

  • DieudoMbala67
    DieudoMbala67     

    http://www.youtube.com/channel/UCeVo8IE_TLOp4zyCOnm2vdA << pour tous les, débiles ( et je pèse ce MOT !!!) qui croient que la France est un pays souverain non soumis au Etat Unis.... Je nomme donc Sarkozy, Hollande, comme soumis numéro 1 aux état Unis.....

  • look165
    look165     

    Ah ? Les fameuses armes chimiques qu'il ne possède pas ? Il va avoir du mal à les détruire.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca sera détruit. Dans au moins un an. Au moins. Exactement quand on sait pas. Un jour. Et peut être même qu'on les détruira en les posant sur un missile qu'on enverra sur quelqu'un. Faut faire attention à El Assad, c'est un type extrêmement malin, il joue sur les mots.

Votre réponse
Postez un commentaire