En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des armes à feu exposées lors d'un salon de la NRA
 

Comme après chaque drame, la question du port d'armes surgit aux États-Unis. Si Barack Obama avait tenté de légiférer après Aurora, il ne devrait rien tenter cette fois.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Nobunaga66
    Nobunaga66     

    assez d'accord avec HeyBaal, les hors-la-loi s'enfoutent royalement des règles

  • boris2747
    boris2747     

    A ce point, la seule réponse est plus d'armes.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Oui, sur une île ou personne (à part le criminel) n'était armé ... A plus de 100 contre un il aurait suffit pas de pas grand chose. C'est triste pas de pas comprendre ce genre de chose ...

  • timinet
    timinet     

    Et la Norvège? Ce n'est pas un pays où les gens sont armés! Pourtant elle a connu la pire des fusillade à ce jour!

  • neuneu
    neuneu     

    hollande et un idiot de fonctionnaire ,il vas nous ruinne comme la grece,ils ne pence ka nous taxer ,pour tout donner a c fonctionnaire ,sont des bon ariens '2000 milliars de dette de fonctionnaire ,marre marre marre

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Donc quand un politique vient expliquer que pour résoudre le problème de criminalité rencontrés dans des zones démocrates avec des criminels essentiellement noirs qui détiennent des armes illégalement, il faut désarmer le bon père de famille wasp ... Ca manque un peu de cohérence. Surtout quand Obama se promène avec une meute de garde du corps armés et que les personnalités politiques qui défendent la restriction du droit sur les armes bénéficient eux même, outre de garde du corps armés, de licence de port ... les USA sont un pays où le Peuple est encore extrêmement puissant et où il ne manque pas de le rappeler. En faire des sujets dociles, comme en France, serait tellement plus simple !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    1/ les armes à feu ne sont pas "un mal" mais un outil au même titre qu'une voiture, un couteau, un marteau ou une machette. 2/ il faudra m'expliquer en quoi la loi contraint les hors la loi. Quitte à dire des c*nneries on pourrait proposer de rendre les tueries illégales, je suis sûr que ça donnerait des résultats ... 3/ il faudra m'expliquer pourquoi est-ce que vous illustrez cet article par un document de PROPAGANDE anti arme particulièrement malhonnête qui fait le choix de couvrir une période si vaste alors que les législations sont si changeante, et de ne répertorirer que quelques cas bien précis. La réalité brute et impartiale, ce qu'on appelle "l'INFORMATION" (notez le quelque part ...) se situe dans des analyse chiffrées objectives, telles que celles du FBI. Si vous voulez mener un gros travail de recherche vous avez des sources. Si vous préférez un résumé le voici : les pires coupe gorge aux USA se situent dans des régions où les armes sont strictement contrôlées (Californie, Washington DC) avec une exception pour New York qui a progressé avec des moyens policiers extraordinaires (mais tout le monde n'en a pas les moyens). Les statistiques n'y chiffrent que les morts des innocents. A contrario les régions où les armes sont les plus libres sont les plus sûres. Les chiffres sur les homicides comprennent tant une part de civils (malheureusement) que de criminels abattus légitimement par des civils. Mais l'absence de moyens de défense n'est pas la seule explication. Le problème des régions à forte criminalité vient aussi de l'attrait pour une faune attirée par l'assistanat, la fraude et la criminalité facile : les gangs noirs (majoritairement), hispaniques et autres (les groupes ethniques blancs sont très peu représentés). Bref l'action démocrate est une double peine pour les citoyens : elle les désarme et attirent les criminels violents. Prenez exemple sur les états du nord. Chomage < 5%, criminalité inexistante, hyper intégration de minorités qui représentent moins d'1% de la population. Ce sont des états paisibles où il fait bon vivre. Et dont la population ne renoncera pas à un des éléments clés de cette paix sociale : le droit aux armes.

Votre réponse
Postez un commentaire