En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président syrien Bachar al-Assad
 

Bachar al-Assad affirme que son pays se conformera à la résolution des Nations unies sur les armes chimiques.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • quedubon
    quedubon     

    A LIRE:
    Un article bien renseigné du Nouvel Obs sur les journées précédant le revirement d'Obama sur la Syrie.

    De ce récit incroyable, on en retiendra les points suivants:

    - Le P3 (USA, France, UK) n'ont pas pu réunir 6 sur 10 membres non permanents du conseil de sécurité de l'ONU pour obtenir un vote majoritaire sur une intervention armée en Syrie. Un tel vote aurait contraint la Russie et la Chine à utiliser leur veto et ainsi apparaître comme la minorité bloquant la "communauté internationale". Il en ressort finalement que la minorité était bien le camp atlantiste, même au sein du CS.

    - Hollande avait tout préparé pour les frappes et n'attendait pour attaquer que le feu vert d'Obama, et de ce dernier uniquement. On apprend que le revirement anglais ne semble avoir eu aucun effet, puisque Washington comptait tout de même frapper. A lire le récit d'un Hollande suspendu au téléphone pour un ordre presque direct d'attaque, on ne peut que constater la perte de souveraineté de la France au profit de Washington. L'avis du Parlement anglais et de Merkel sont secondaires et ne pèsent rien face à celui d'Obama, ce qui montre l'absence de position "européenne" et la prédominance de la position atlantiste et unilatérale.

    - Obama a mis quelques parlementaires américains au courant de son choix de s'en remettre au Congrès avant de prévenir Hollande. Bien qu'il soit en train d'attendre sagement le coup de fil, il n'est pas prioritaire pour le président américain. Ceci prouve que la soumission de la France ne lui confère aucun respect ni traitement de faveur de la part de Washington, même sur une question hautement stratégique.

    - François Hollande n'a en retour strictement aucun poids sur la décision américaine, qui n'est pas prise selon un partenariat entre les deux pays mais bien "dictée" par les USA et "enregistrée" par un Hollande penaud, d'où la pathétique fin de l'article : "J'ai décidé d'y aller, dit le chef de la Maison-Blanche à son homologue français ce samedi à 18h15, mais je vais d'abord demander l'aval du Congrès." François Hollande est abasourdi. Il essaie de convaincre le président américain de revenir sur sa décision - en vain. Le chef de l'Etat rejoint alors les hommes qu'il a convoqués dans le salon vert pour un conseil restreint. Il ordonne aux militaires de rappeler les Rafale et évoque les prochaines fenêtres de tirs"

    http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

  • Bamboula
    Bamboula     

    L'emmerdant c'est que sommes tenus par 2 partis consanguins et que notre choix s'arrête à ça, perso c'est non, stop, basta ... Ca fait 30 ans que je suis la politique comme beaucoup de notre génération et rien ne change si ce n'est la décadence. Nos parents ont bossés dur pour avoir une retraite qu'on est en train de leur payer. Quand tu regardes ta fiche de paie bordel ... Moi ça me fout les boules, c'est 1/3 de mon travaille qui part pour l'état pour financer la retraite de mes parents, la santé qui ne me rembourse rien et des taxes ou autre CSG diverses et variées toujours plus opaques. Par contre ce que je sais c'est que si je tombe malade ça va me couter un bras ! 1 semaine d'arrêt maladie c'est 200€ de moins sur la paie.... Ca intéresse qui ? Personne, vaut mieux être émigré sans papier avec tous les droits possibles et imaginables que Français avec des soucis. Bref, faut le vivre pour le croire et c'est pas un scribouillard de Paris qui va pouvoir s'imaginer ce que la vie peut être tordue.

    David.

  • valgego
    valgego     

    je suis d'accord bamboula , mais je parle juste des acteurs du moment

  • Bamboula
    Bamboula     

    Ben beaucoup on baissé les bras devant la censure et je les comprends, mais bon, on s'accroche ;o)

    David.

  • Bamboula
    Bamboula     

    @valgego, la gauche et la droite sont 2 solutions ou causes de problèmes qui n'en sont pas... La politique est juste le suppléant de la religion mais le but reste le même, diviser pour mieux régner. Pendant que le peuple est à s'entre tuer pour des broutilles les élus font passer des lois qui les protèges et divisent encore plus le peuple. A quand une vraie démocratie ???

    David.

  • valgego
    valgego     

    salut bamboula , un peu seul le dimanche soir , personne pour taper la belote , où est le temps glorieux de mimile rosalie et les autres , le site nous a purgé des meilleurs joueurs .

  • valgego
    valgego     

    Eh ben voilà , si vous voulez rétablir la paix dans le monde , fuyez Hollande et Fabius , évitez Obama , toutes les fines fleurs du socialisme international , apportez une solution toute faite au "machin" à digéré le prémâché et pour la solution demandez à Poutine , il a toujours trois coups d'avance sur l'échiquier international .

  • Bamboula
    Bamboula     

    Continuez à jouer aux cons et c'est pas des costards que vous aurez en image mais des barbus avec une kalash', Bachar al-Assad est surement pas un modèle de démocratie (on a rien à dire...) mais il maintien un équilibre dans sont pays. Il faut quand même comprendre que c'est pas du tout la même civilisation et le même style de vie qu'on a ici. Pourquoi la Syrie a toujours été un pays d'accueil ? Pourquoi les occidentaux y ont toujours bien étés bien reçus ? Dans tous les pays du monde il existe des règles, allez aux U$ faire les cons, perpette, la chaise ou 500 piges sans conditionnelle chez eux c'est pas taubi ouin-ouin et personne ne dit rien non ?

    David.

Votre réponse
Postez un commentaire