En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bashar Jaafari, représentant de la Syrie à l'ONU, a présenté la demande d'adhésion du pays à la convention contre les armes chimiques.
 

L'ONU a annoncé avoir reçu la demande d'adhésion de la Syrie à la convention interdisant les armes chimiques, dans la nuit du jeudi à vendredi. Mais il faudra plusieurs jours avant que la Syrie ne puisse rejoindre la convention.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • SouSou
    SouSou     

    Et vous ? Vous êtes l'idiot de la branche "humoristique" d'Alqaïda !

  • FaridX
    FaridX     

    Vous avez raison, mais à l'heure actuelle qui est le plus dangereux Vladimir ou nos deux comiques du gouvernement Laurel & Hardy !

  • FaridX
    FaridX     

    En corrigeant, je m'aperçois que ma réponse déplaît ! dommage pour l'aburti !

  • FaridX
    FaridX     

    FaridX

    FaridX, à l'instant Signaler un abus

    concernant votre dernière phrase nous disons la même chose. Mais que Bachar enlèvent des enfants ? C'est du grand n'importe quoi ! Et de plus des enfants qui hurlent "Bachar dégage"? Vous ne voyez pas l'énormité ! Et de plus je n'ai jamais dit que les syriens cherchaient la révolution, au contraire ils préfèrent ce régime laïc à l'aventure !

  • FaridX
    FaridX     

    concernant votre dernière phrase nous disons la même chose. Mais que Bachar enlèves des enfants ? C'est du grand n'importe quoi ! Et de plus des enfants qui hurlent "Bachar dégage"? Vous ne voyez pas l'énormité ! Et de plus je n'ai jamais dit que les syrien cherchait la révolution, au contraire il préfère ce régime laic à l'aventure !

  • Chabane
    Chabane     

    @FaridX Les syriens n'ont jamais cherché la révolution, le régime la déclenché en enlevant des enfants qui hurlés "Bachar dégage".

    Et les membres d'Al-Qaida en Syrie, ne sont pas des syriens mais des étrangers !

  • Chabane
    Chabane     

    Je vous rassures, Damas prends le monde pour de véritables idiots !

  • FaridX
    FaridX     

    Quel est le dictateur en question ? Celui qui était prêt à faire une guerre sans légitimité, sans preuve et qui arme les membres d'Al Qaïda, qui facilite leur voyage via la Turquie pour la Syrie ? lequel est plus dangereux ?

  • habon
    habon     

    Syrie : traduction de l'édito de Vladimir Poutine au New York Times

    C’est un fait majeur de notre époque : la Russie est de retour. Vladimir Poutine a repris la main sur le dossier syrien et compte en tirer des bénéfices politiques importants. Ce 11 septembre 2013, le président russe rappelle fermement ses positions à l’administration Obama, via le média américain de référence, le New York Times, que nous traduisons ici in extenso. Наслаждаться.

    Nous avons pris la liberté de traduire intégralement cette adresse du président russe au peuple américain tout comme nous avions décidé de traduire la lettre de Manning à Obama, car nous pensons qu’il est nécessaire que les citoyens français aient le plus d’informations possibles au sujet du conflit syrien, si complexe. Bien que nous considérons que cette traduction relève de notre devoir d’informer, nous sommes bien évidemment disposés à la retirer sur demande des ayants droit.

    Que le New York Times ait accueilli une tribune de Vladimir Poutine ne signifie en aucun cas que le quotidien de référence américain soutient la politique intérieure et les positions internationales du gouvernement russe. Il en est évidemment de même concernant RAGEMAG, la publication de cette traduction intégrale ne visant qu’à informer le lectorat français, notre pays étant hautement concerné par cette question. Il n’en demeure pas moins que nous ne pouvons à aucun moment omettre ou oublier les nombreuses ombres qui planent actuellement sur la Russie, à commencer par les violations des droits de l’Homme, le climat et les lois homophobes, l’oppression de certaines minorités et le bâillonnement de la presse.

    Arthur Scheuer, directeur de la publication de RAGEMAG.
    LA SUITE SUR CE LIEN :
    http://ragemag.fr/syrie-vladimir-poutine-new-york-times-41179/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&fb_comment_id=fbc_757771087582286_7949758_757794520913276#f1a08290b866e3a

  • SouSou
    SouSou     

    Il n'y a que son entourage pour y croire à la fermeté d'Hollande...? Comme dit Melenchon..... On va dire, pour lui faire plaisir, qu'il a été ferme !

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire