En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un bâtiment d'une usine de traitement et démentèlement d'armes chimiques à Poelkapelle, Belgique.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • genish
    genish     

    c'est sans compter le stock de gaz moutarde qui fuit......avec les obus 1418 non traités et ceux enfuis.....
    le perchlorate de sodium des obus rend les sources locales que potable pour les français.....
    seule taux que la France refuse de voir apparaître sur les bouteilles

Votre réponse
Postez un commentaire