En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

  • al Azar
    al Azar     

    LIBEREZ BADAWI !
    Pour Amnesty International « la décision de la Cour suprême nous incline plutôt à penser que c’est un durcissement du régime qui est en train de se produire depuis l’arrivée du roi Salmane au pouvoir. »

    Durcissement ? L’islam peut être plus dur et plus cruel ?

    Barack Hussein Obama a refusé, lors de sa rencontre avec les dirigeants saoudiens à l’occasion du Conseil de la coopération du Golfe au mois de mai, de soutenir les Droits de l’homme, et d’évoquer le cas de Badawi, malgré la demande pressante de 45 membres du Congrès.

    A gauche, ce qui compte n’est pas les actes mais les mots. Les progressistes se sont couchés en se félicitant d’être les défenseurs de la dignité humaine.

    * Badawi est lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse.

Votre réponse
Postez un commentaire