En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Barack Obama, le 13 novembre 2015.
 

EDITO - Après les attentats du 13 novembre à Paris, les espoirs sont tournés vers Barack Obama pour porter un coup sévère aux jihadistes de Daesh en Irak et en Syrie. Mais pour l'heure, le président américain n'envisage pas de changer de stratégie sur le terrain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • grognon
    grognon     

    L'intervention contre Daesh ne peut être faite efficacement que si Assad sort du jeu politique. La Russie doit obtenir le retrait d'Assad d'une façon ou d'une autre. Si on arrive je donne pas six mois à l'effondrement de Daesh.

  • penseuse
    penseuse     

    les américains n'aiment pas quand cela arrive chez eux...
    Y'a du pétrole en Syrie?

Votre réponse
Postez un commentaire