En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les manifestants de tahrir appellent à un "vendredi de la dernière chance"
 

par Marwa Awad et Patrick Werr LE CAIRE (Reuters) - Malgré la promesse de l'armée égyptienne de créer un gouvernement de "salut national", les...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Blindé
    Blindé     

    chance hihihi oui pour qui ???? les dirigeant de la secte musulman

  • yakayaka
    yakayaka     

    Tiens l'article fait apparaître qu'il n'y a plus de femmes journalistes. Quel courage ou manque de courage de demander la protection des journalistes femmes par les instances politiques égyptiennes. Mais surtout, qu'ils se débrouillent entre eux, la seule chose qu'on pourrait leur fournir, c'est BHL. C'est à la ligue arabe de régler le problème. En ce jour important pour les femmes, il faut parler de ce qui est arrivé à cette journaliste femme.

Votre réponse
Postez un commentaire