En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des membres de l'ONG Amnesty International brandissent des portraits du blogueur saoudien Raef Badawi lors d'une manifestation devant l'ambassade d'Arabie saoudite à Berlin, le 8 janvier 2016.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Hamham
    Hamham     

    Et la diplomatie économique reste aveugle face à cette dictature.

Votre réponse
Postez un commentaire