En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Amnesty International: lors de ventes d'armes "tout dépend à qui elles sont vendues"

Mis à jour le
Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty International France
 

DCNS s'est offert mardi un contrat record de 34 milliards d'euros. Le groupe français, leader mondial dans la défense navale, va construire douze sous-marins pour l'Australie. La vente de matériel militaire questionne l'éthique, rappelle Geneviève Garrigos. La présidente d'Amnesty International France était l'invitée de BFM Story avec Peer de Jong, ancien colonel des troupes de marine.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire