En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Au siège de la CIA à Langley, en Virginie, en août 2008. (photo d'illustration)
 

Le ton monte entre l'Allemagne et les Etats-Unis après l'arrestation d'un supposé agent double allemand, qui aurait soupçonné des parlementaires pour le compte des Etats-Unis. Des informations "graves", a estimé Angela Merkel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • pk92320
    pk92320     

    Cette affaire peut démontrer deux choses : soit le mépris complet du pouvoir américain pour ses alliés (ce n'est pas un scoop), soit le fait que les services de renseignements de la première puissance mondiale ne sont ni commandés ni contrôlés et que ceux qui les dirigent n'ont plus aucune notion de démocratie. Je ne sais pas ce qui est le plus grave ou le plus inquiétant.

Votre réponse
Postez un commentaire