En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des réfugiés leur arrivée le 4 avril 2016 à Hannovre en Allemagne
 

Depuis la fermeture de la route des Balkans, l'Allemagne peine à remplir ses centres de premier accueil de migrants, dont la moitié des places restent vacantes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire