Algérie : neuf otages japonais tués dès le premier jour

A. G. avec AFP
Le 20/01/2013 à 13:27
Mis à jour le 20/01/2013 à 13:28

Neuf Japonais ont été exécutés dès mercredi par les islamistes qui ont pris en otages ce jour-là plusieurs centaines de personnes dans un complexe gazier du Sahara algérien, près d'In Aménas, selon deux otages algériens témoins de la scène.

Les deux témoins ont expliqué que les islamistes avaient d'abord tué trois Japonais qui s'étaient échappés du bus, chargé d'emmener notamment des expatriés vers l'aéroport d'In Aménas, et qu'ils venaient d'assaillir. Les six autres Japonais ont été tués dans la base-vie, selon les deux Algériens.

"Un terroriste a crié "open the door" (ouvrez la porte, ndlr) avec un accent nord-américain, puis a tiré. Deux autres Japonais sont morts et nous avons trouvé quatre autres cadavres de Japonais à l'intérieur de la base-vie", a-t-il expliqué, très ému.

Le ministre japonais des Affaires étrangères, contacté par l'AFP à Tokyo, n'a pas souhaité commenter ces informations, tandis que la compagnie JGC qui employait ces Japonais n'était pas joignable dans l'immédiat.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?