En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Murielle, infirmière sur le site gazier, a réussi à échapper à la vigilance des ravisseurs. Elle raconte sa fuite.
 

C'est une rescapée de la prise d'otage en Algérie. Murielle, infirmière, témoigne de ce qu'elle a vécu. Elle a réussi à s'échapper, et estime avoir eu "beaucoup de chance".

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • muhuc
    muhuc     

    beaucoup de chance !!!C'est bien dit de la part d'une évadée de la mort !
    Rien de mieux pour clouer le bec à celles qui posent bien leur culs à Paris et se permettent de juger l'action de l'armée Algerienne...................
    Il y'a eu plus de survivants que de morts( que je déplor epar ailleurs) mais j'imagine que ferait l'armée Francaise dans ce cas là qui prennent en otage un site nucleaire avec ses salariés !!!
    Le terme ((Victimes collaterales)) n'intervient que lorsqu'il s'agit des conneries des armées occidentales mais quand il s'agit d'autre;;;;;;;;;;La littérature et les langues se délient..........ENFIN BREF, bravo l'ANP pour son intervention , l'Algerie paie les conneries de son ex Colonisateur........................quand aux Maliens avec leur indignité, ils feraient mieux de résister aux terroristes armées que de massacrer des gens d el'Azawad sans armes..............Comme quoi, certains sont toujours sur leur arbre

Votre réponse
Postez un commentaire