En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Abdelaziz Bouteflika lors de la visite du secrétaire d'Etat américain John Kerry, début avril 2014.
 

L'Algérie se prépare à voter, le 17 avril prochain, pour l'élection présidentielle. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, brigue son quatrième mandat. Mais sa campagne s’annonce difficile tant le chef de l’État, très affaibli, est absent de la scène politique.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • lulion
    lulion     

    Le vote commence demain samedi pour les algériens et binationaux de France. Nouveauté du pouvoir: rapprocher les bureaux de vote du domicile. Par exemple dans les Hauts de Seine, 11 bureaux de vote dont 4 au consulat d'Algérie de Nanterre, soit 8 villes. Grace au Val de Grace le candidat Bouteflika a été jugé apte d'après le pouvoir. Mais le peuple algérien crie: "Boutef ou t'es?"

Votre réponse
Postez un commentaire