En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le grand absent des meetings de campagne de Bouteflika était... Bouteflika lui-même, qui n'apparaît que sur écran géant. Au premier plan, Amar Ghoul, ministre des Transports, crée l'ambiance.
 

En dépit de ses problèmes de santé, Abdelaziz Bouteflika brigue un quatrième mandat. Alors que les Algériens sont appelés aux urnes jeudi 17 avril pour élire leur Président, le chef de l'Etat, qui n'a pas fait campagne en personne, devrait tout de même se succéder à lui-même. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    La momie de l'assistanat de la rente pétrolière. Ce monsieur a fait de son peuple des chômeurs assistés grâce au pétrole et au gaz, laissant son pays a l'abandon constructions, agriculture etc....

Votre réponse
Postez un commentaire