En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, en novembre 2014.
 

Alors que les jihadistes de l'Etat islamique gagnent du terrain en Libye, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a appelé, ce mardi matin, à lever l'embargo sur les armes envoyées à l'armée libyenne. Le Caire a mené des frappes contre des positions de l'EI en Libye, lundi, après l'exécution de 21 coptes égyptiens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • lagauche
    lagauche     

    oui et aussi il faudra juger tous ceux qui nous ont mis dans cette situation, des irresponsables, avoir déstabilisé toute cette région du monde et pour quel intérêt .

Votre réponse
Postez un commentaire