En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
agressions sexuelles, témoignages, Cologne
 

Près de deux semaines après les agressions sexuelles du Nouvel An à Cologne, des victimes de la "nuit de la honte" témoignent. Le père d’une jeune femme est encore chamboulé par ce qui s’est passé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

32 opinions
  • Kiwala
    Kiwala     

    Bizarre, tout ça. Je n'arrive pas à comprendre, à vrai dire, comment il se fait que de tels gestes au vu et au su de tout le monde, avec un père qui fait "ce qu'il peut" pour protéger sa fille "qui crie" et tente d'échapper aux mains ou lèvres envahissantes, n'aient pas déclenché illico une véritable bagarre de rue, une nuit où la moitié de la ville se retrouve dehors !
    Il fallait vraiment que ces événements se déroulent dans des pays dont la société est 1/ hyper-policée, 2/ hyper-"bien intentionnée" jusqu'à atteindre la naîveté inconsciente, 3/ hyper-"pas habituée" aux mains baladeuses dont les femmes pâtissent depuis toujours, dans certaines autres sociétés, notamment les pays latins...
    Bizarre de bizarre : ces "violences" de la Saint-Sylvestre se sont, comme par hasard, toutes déroulées dans des pays non latins, fortement imprégnés de culture protestante et "morale", où "l'égalité des sexes" est une valeur culturelle largement plus présente que dans les pays latins.
    A croire que ces sociétés si "avancées" sont, devant des "faits" qui viennent leur rappeler que dans tout être humain sommeille une bête, passablement "sidérées", tellement en état de sidération qu'elles deviennent incapables de réagir !
    J'imagine de telles scènes dans le métro parisien ou sur le parvis de la gare de Marseille : les Françaises, je pense, auraient eu la main leste bien plus rapidement, et, partant, les coups de poings auraient rapidement plu de part et d'autre.
    Mais... ce n'était pas ce qu'avait programmé Daech, probablement : si les choses avaient dégénéré en une foule qui fait le coup de poing sur la place, la police aurait vite eu fait de boucler tout le quartier...
    Tandis que là, à Cologne et, semble-t-il, dans d'autres villes tout aussi "policées", les "suspects ont quasi tous pu rentrer chez eux sans être inquiétés.
    Du grand art... que l'on doit sans doute au talent de Daech pour bien choisir ses cibles. ET ses acteurs : il fallait que ceux-ci puissent se fondre dans la foule et comprennent probablement fort bien comment "choquer" la société allemande, suisse ou finlandaise, SANS... que ça dégénère en coup de poing généralisé. Et sans que... les "vrais" viols soient trop nombreux.
    Somme toute, les "bêtes sexuelles", en Allemagne, semblent avoir su s'arrêter "à temps"... Ça suffisait, comme premier avertissement !

    Tout ça me paraît vraiment très, très... programmé. Aux petits oignons.

  • encore
    encore     

    les premiers responsables : les occidentaux , qui ne sont pas capables de defendre la terre de leurs ancetres , et leurs femmes et filles

  • Jacquie et lionel Xxx
    Jacquie et lionel Xxx     

    C'est des gens désœuvrés, sans meme la télé. Cessez de penser à la loi du talion, s'élèver au dessus de ca et des solutions pacifiques comme les droits de l'homme ne serait pas caduque Un toit une télé et déjà il seraient comme n'importe qui d'honnête. Mais un viol doit être puni

    encore
    encore      (réponse à Jacquie et lionel Xxx)

    pauvre mec , ils arrivent avec des iphone 6 et tu crois que c est parcequ ils ont pas de tele ?! les merah , les abdeslam et toute la clique , ile en avaient eux des teles , surement payees avec nos impots , et ca les pas empecher de nous attaquer

  • olivier5clisson
    olivier5clisson     

    c'est la "différenciation culturelle" comme on dit à gauche... :facepalm:
    on est vraiment tombé bien bas en Europe : 120 ans de progrès féministes pour en arriver là

  • Léonidas
    Léonidas     

    L'occident a décidé de se suicider collectivement...
    Plus de fierté, plus de morale, plus capable de défendre ses filles et ses femmes...
    Tout ceci va mal finir...
    Bravo les gauchomondialohomanistes de nous avoir enfermé dans cette logique du "l'autre est toujours mieux que nous"
    Bravo Angela !!!

  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    Quelques heures avant que des centaines d'Allemandes soient agressées, brutalisées, parfois violées, Angela Merkel expliquait dans ses vœux que cet afflux massif de migrants - plus d'un million en une année ! - pouvait être une chance pour l’Allemagne... Quelle clairvoyance !

  • ArthurH95
    ArthurH95     

    Angela voulait combler la pénurie de gynécologues dans son pays, c'est fait. "Willkommen" !

  • WillB
    WillB     

    Et ce n'est qu'un début ! Le peuple allemand comprendra dans quelque mois, quelques années, une fois que les exactions commises par cette vermine se seront multipliées à quel point leurs dirigeants les ont dupés. Espérons que comme en France, il ne sera pas trop tard. Les danois sont plus clairvoyants et font tout pour décourager les migrants à venir s'installer chez eux !!!

  • colt13
    colt13     

    OUI MAIS LA FRANCE UNE DECHETTERIE

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les gens ont des assurances, prévoient de ne pas boire, ferment leur porte à clé, ont une alarme sur leur voiture et évitent de laisser trainer leur téléphone.

    Que de prévoyance, c'est beau.

    Par contre défendre son intégrité physique et celle de ses proches ...
    Bof !

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à HeyBaal)

    Si quelqu'un agresse ma fille il se prend un coup de schlass.
    Et pendant qu'il essaiera d'arrêter l’hémorragie il ne sera plus une menace pour personne.

    Kiwala
    Kiwala      (réponse à HeyBaal)

    Oui, vous avez noté ? Ces événements n'ont pas eu lieu dans des pays où, quand on agresse "la fille", le père voit rouge et cogne !
    Certes, peut-être aurait-ce été déraisonnable de céder à la colère qui fait perdre la maîtrise, mais... bizarrement, les victimes et leurs parents ou amis paraissent avoir gardé une étonnante "maîtrise", et les "agresseurs" aussi, car la plupart ne sont pas allés jusqu'au viol...

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire