En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le déchaînement de violence promis par les insurgés ne semble guère décourager les électeurs, ce 14 juin, nombreux à exhiber fièrement leurs doigts marqués à l'encre antifraude.
 

Le scrutin se trouvait sous la menace des talibans, qui avaient appelé leurs combattants à "frapper sans répit". Les bureaux de vote ont fermé sans qu'aucun "incident majeur" n'ait été à déplorer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire