En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des soldats américains en transit vers l'Aghanistan, en mars 2012.
 

Les talibans afghans ont ouvert mardi un bureau de représentation au Qatar destiné à trouver une solution politique au conflit afghan. Un événement salué par Washington et Kaboul, qui ont annoncé dans la foulée l'envoi d'émissaires sur place.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Quelle "mascarade" ! c'est pitoyable !

  • Simon75
    Simon75     

    Ce ne sont pas les talibans qui cherchent une légitimité internationale, c'est vos amis corrompus karzai et les autres chefs de guerres tribales sanguinaires qui n'en ont aucune en Afghanistan, et derrière le terme "taliban" il existe en faite la contestation d'une grande partie des afghans qui ne sont pas forcement liés au taliban ou à de quelconque terroristes; mais il faut bien trouver un bouc émissaire à notre échec politique et militaire, à l'explosion de la production d'opium et faire comme si c'est de rares méchants contestataires ennemis qui empêchaient la paix.

  • Hybow
    Hybow     

    Et ils vont discuter de quoi les talibans ? De laquelle des deux mains il faut couper en premier à un voleur ? De la bonne longueur d'une corde pour une pendaison ? Ou alors, plus dans le design, de la forme des pierres pour la lapidation ? Faut arrêter les conneries...Il est impossible de discuter avec ces gens-là ! Ils cherchent une légitimité internationale, point !!!

  • laviper
    laviper     

    Ne pas oublier qu'a la base les talibans étaient un groupe "terroriste" monté par la CIA afin de combattre les russes ;)

  • Genesius
    Genesius     

    Ah bon? Depuis quand on parle avec les terroristes?

Votre réponse
Postez un commentaire