En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La Maison Blanche ne veut "ni critiquer, ni défendre" le chef du FBI.
 

La Maison Blanche a opté lundi pour une forme de neutralité à l'égard du directeur du FBI, James Comey, critiqué pour avoir envoyé une lettre au Congrès, qui a relancé l'affaire des emails d'Hillary Clinton à quelques jours de la présidentielle. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire