En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La célèbre place Jemaa-el-Fna, à Marrakech, et ses stands de restauration et de jus d'orange, le 6 juin 2015.
 

Alors que deux jeunes Marocaines attendent le verdict de leur procès pour "outrage à la pudeur" après avoir porté une robe, une nouvelle arrestation pourrait à nouveau attiser la polémique, au Maroc: cinq jeunes hommes ont été interpellés lundi, à Marrakech, pour avoir rompu publiquement le jeûne du ramadan, et risquent jusqu'à six mois de prison. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Google-101281901969534044042
    Google-101281901969534044042     

    En france on respecte les lois. Alors au Maroc c'est pareil. Vous avez un problème avec la loi ?

  • dany-tou
    dany-tou     

    Bravo l'ouverture d'esprit !!

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    6 mois de prison pour un jus d'orange en pleine canicule, qu'est-ce qu'ils auraient pris si ça avait été un verre de rhum ? Le pire, c'est le vendeur qui appelle la police, difficilement crédible cette histoire, pourquoi avoir vendu le produit ? Pourquoi appeler les flics pour ça ?
    La période du ramadan est censé apprendre au gens la tolérance en souffrant eux aussi comme les plus démunis, les autorités ont sacralisé le truc et ont fini par oublier le but final du concept.
    Si on cherche bien dans la logique pure de cette religion, mettre quelqu'un obligé de se désaltérer en prison justement pendant le ramadan est plus grave que casser le jeune lui-même par nécessité pour sa santé.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    6 mois de prison pour un jus d'orange en pleine canicule, qu'est-ce qu'ils auraient pris si ça avait été un verre de rhum ? Le pire, c'est le vendeur qui appelle la police, difficilement crédible cette histoire, pourquoi avoir vendu le produit ? Pourquoi appeler les flics pour ça ?
    La période du ramadan est censé apprendre au gens la tolérance en souffrant eux aussi comme les plus démunis, les autorités ont sacralisé le truc et ont fini par oublier le but final du concept.
    Si on cherche bien dans la logique pure de cette religion, mettre quelqu'un obligé de se désaltérer en prison justement pendant le ramadan est plus grave que casser le jeune lui-même par nécessité pour sa santé.

  • chantemerle
    chantemerle     

    Quel beau pays, plein de tolérance, à éviter.

  • lilikaigoudi
    lilikaigoudi     

    PLUS DE VACANCES AU MAROC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • La comtesse
    La comtesse     

    ....Et on veut nous faire gober la grande religion de tolérance et d' amour ?
    à d'autres......

  • belfégor
    belfégor     

    toutes ces villes musulmanes sont restées au 12ème siècle !!!!!!!

    gero51
    gero51      (réponse à belfégor)

    La religion de l'islam a été creer il y a 1500 ans pour "enquiquiner toute les autres" (roulement de tambours )

    gero51
    gero51      (réponse à belfégor)

    La religion de l'islam a été creer il y a 1500 ans pour "enquiquiner toute les autres" (roulement de tambours )

    gero51
    gero51      (réponse à belfégor)

    La religion de l'islam a été creer il y a 1500 ans pour "enquiquiner toute les autres" (roulement de tambours )

  • gero51
    gero51     

    La liberté de pensée est loin; là, mais le Maroc n'est pas la démocratie, sont ROI a trop peur d’être renversé par les intégristes pour gouverner librement !

  • mante
    mante     

    Et les assos de fervents défenseurs des droits de l'homme en France, on les entend pas? Personne ne "fustige"?

Votre réponse
Postez un commentaire