En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

La capitale britannique aurait pu croire que l'affluence engendrée par les Jeux profiterait à ses installations culturelles et touristiques. Or il n'en est rien. Les Musées sont loin de battre des records d'affluence. Après tout, ils seront toujours là après les JO.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire