En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Colibrick
    Colibrick     

    Roman visionnaire : "Le Camp des Saints".
    Selon Wikipédia : "Le Camp des saints est un roman de l'écrivain français Jean Raspail, publié en 1973. Il décrit les conséquences d'une immigration massive sur la civilisation occidentale, la France en particulier.
    Dans le delta du Gange, un million de « miséreux » prennent d'assaut des cargos. Les immigrants voguent alors vers un Occident incapable de leur faire modifier leur route. Les bateaux s'échouent sur la Côte d'Azur, sous l'œil impuissant de pouvoirs publics désarmés face à la veulerie de la population autochtone et l'affaiblissement de l'armée française.
    Dans ce roman, qui comporte de nombreuses références à l'Apocalypse de Saint Jean, la submersion de la France est décrite, qui résulte de l'incapacité tant des pouvoirs publics que de la population à réagir face à cette invasion pacifique mais lourde de conséquences pour une civilisation déjà ancienne.
    Il y dénonce ce qu'il considère être un aveuglement de la part d'un clergé catholique trop favorable à l'accueil de populations immigrées devant les modifications que ces flux comportent sur la nature d'une civilisation.
    Le livre d'origine comportait une citation datée. À chaque réimpression (il y en a eu deux vagues), Jean Raspail en a ajouté une, datée également, pour prendre acte de l'ampleur grandissante du changement des mentalités sur le sujet en quelques décennies, passant de l'incrédulité à la révolte, puis à une apparente résignation abattue."

Votre réponse
Postez un commentaire