En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
2010, année la plus chaude avec 2005
 

WASHINGTON (Reuters) - L'année 2010 a été la plus chaude jamais enregistrée sur Terre depuis les premiers relevés en 1880, à égalité avec 2005, ont...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • JMB83
    JMB83     

    A ce stade un peu de réflexion peut amener une activité cérébrale intense inhabituelle qui peut être fatale .Sortir son petit poids cerveau de cette léthargie n'est pas sans risque . A mon avis c'est de la provoc ...

  • JMB83
    JMB83     

    Mais si vous voulez que les bêtises s'arrêtent n'intervenez pas .Les glaces fondent , le courant du gulf stream baisse , le niveau de la mer monte ,des hauts responsables de près de 200 états (rien que ça) se réunissent sur ce sujet , des compagnies maritimes envisagent maintenant de faire cheminer leurs tankers par le pôle Nord.Le climatologue d'opérette ( Allègre ) reconnait maintenant que l'on peut prendre en considération les relevés du GIEC...etc. Dommage cette fois nous n'avons pas eu droit à l'image récurrente galvaudée du Groenland vert ...

  • Rastapopoulos
    Rastapopoulos     

    vous oubliez les satellites , beaucoup ont etait mis en place ces dernières années,
    ont mesure la tempèrature au sol à l'aide de rayons infra rouge, extrèmment prècis!
    ces comme ça également que l'on mesure les déperdition d'énergie émanent des batiments
    rien n'arrète le progrès

  • eaudevie
    eaudevie     

    Plus chaud : plus de sécheresse, plus d'incendie, baisse de la production agricole, les eaux se réchauffant moins de poisson, + de morts due au coups de chaleurs, plus de consommation energétique avec les clim. Les arguments dans le sens contraire sont vrai aussi.
    Quand l'on commence a accepter la disparition d'une espece, on accepte par la suite la dispartion de 10 puis 100 puis 1000 puis des systèmes écologiques entiers. Vous voulez finir seul sur une terre désolée??
    Un peu de réflexion ne fait pas de mal...

  • TORPILLE
    TORPILLE     

    Ça continue, les bêtises ? Les modèles numériques utilisés, fondés sur une accumulation de données incertaines et d'hypothèses hasardeuses, ont déjà le plus grand mal à rendre compte du passé ; hautement spéculatifs, ils n'ont pas encore fait leurs preuves lorsqu'il s'agit de l'avenir, au contraire, puisqu'ils n'ont pas prévu la stagnation de la température moyenne observée depuis 1998 ; rien ne prouve en particulier que les émissions de dioxyde de carbone dues à l'homme aient sur le climat une influence autre que négligeable. Toute cette histoire est une fumisterie destinée à créer de nouvelle taxes.

  • SETTER
    SETTER     

    Je présume, qu'avec la vague de froid que tout l'hémisphère Nord s'est farci au mois de Décembre, certains budgets publics de recherche sur le climat vont être taillés en pièces, d'où ce retour sur les média de tous les prophètes de mauvaise augure qui craignent de devoir désormais gagner leur vie en faisant un vrai boulot utile à la société!...
    Car mis à part la disparition chez les esquimaux de quelques ours blancs n'ayant pas plus d'utilité pour l'humanité que les boas ou les moustiques, et au bord de la mer de quelques villas de milliardaires qu'ils se feront reconstruire ailleurs, ce fameux réchauffement climatique ne pourra qu'être bénéfique (Davantage de terres cultivables, d'eau de pluies orageuses, d'énergie solaire récupérée, moins de consommation pour se chauffer, moins de vêtements, moins de culture de coton, moins d'accidents sur le verglas, moins de sel sur les routes etc etc..)
    ...

  • caton l'ancien
    caton l'ancien     

    Je n'avais pas remarqué... Comment fait-on pour mesurer la température sur l'ensemble de la planète? Qui faisait des relevés météo réguliers au Mozambique, au Thibet et au Guatémala en 1880? Un savant qui ne cherche pas à confirmer le réchaufement climatique a t'il des crédits pour ses études?

Votre réponse
Postez un commentaire