En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A Abidjan, en Côte d'Ivoire, une femme pratiquant les mutilations génitales montre le couteau dont elle se sert (2005).
 

Près de 200 millions de femmes et de filles dans le monde sont victimes de mutilations génitales, dont beaucoup d'excisions, selon un rapport de l'Unicef. L'organisme relève cependant des progrès, comme l'adoption de lois criminalisant ces pratiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • dani42
    dani42     

    Pourquoi n'y inclue-t-on pas les hommes mutilés ? Il y en aurait trop ?

  • dani42
    dani42     

    Pourquoi n'y inclue-t-on pas les hommes mutilés ? Il y en aurait trop ?

  • dani42
    dani42     

    Pourquoi n'y inclue-t-on pas les hommes mutilés ? Il y en aurait trop ?

  • dani42
    dani42     

    Pourquoi n'y inclue-t-on pas les hommes mutilés ? Il y en aurait trop ?

  • krisslucis
    krisslucis     

    Ce sont les mères et les grands mères qui l'imposent aux filles....ce sont elles qui ont le pouvoir .

Votre réponse
Postez un commentaire