Damas : tirs d'obus contre l'état-major syrien après un attentat

L'attaque est intervenue trois heures après un attentat à la voiture piégée près du siège du parti Baas.

L. B. avec AFP
Le 21/02/2013 à 12:49
Mis à jour le 21/02/2013 à 14:27
Une voiture piégée a fait 31 mort à Damas le 21 février.  (Sana - AFP)

Deux obus de mortier ont frappé jeudi le siège de l'état-major syrien au coeur de Damas, a rapporté la chaîne officielle d'informations syrienne en continu Al Ekhbariya. 

L'attaque, rapportée aussi par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), est intervenue près de trois heures après un attentat à la voiture piégée près du siège du parti Baas au pouvoir, également dans le centre de Damas, qui a fait au moins 40 morts selon cette ONG.

Le QG de l'état-major déjà visé en septembre

Le QG de l'état-major, situé tout près de la place fortifiée des Omeyyades dans une zone abritant de nombreux bâtiments gouvernementaux, avait été déjà visée le 26 septembre dernier par un double attentat qui avait tué quatre morts parmi les gardes du site.

Les troupes du régime repoussent depuis des mois les tentatives des rebelles d'entrer dans Damas, place forte du pouvoir, et bombardent par air et à l'artillerie lourde les poches de résistance rebelles à la périphérie.

Les rebelles ont récemment multiplié leurs attaques dans la capitale. Mardi, deux obus sont tombés à proximité d'un palais présidentiel à Damas, pour la première fois depuis le début du conflit il y a bientôt deux an et mercredi des obus ont touché un complexe sportif à Damas tuant un footballeur.

Toute l'actu International

La question du jour

Cure d'économies: le gel du point d'indice des fonctionnaires est-il justifié?