Les smartphones Android menacés par le spam par SMS

Les utilisateurs américains de smartphones Android sont sous la menace d'un botnet qui se diffuse par des messages envoyés via des textos.

Gilbert Kallenborn
Le 19/12/2012 à 21:23

Attention, cheval de Troie!

Un nouveau réseau zombie baptisé SpamSoldier, basé sur des terminaux Android, a été détecté aux Etats-Unis. Selon un chercheur de la société Cloudmark, ce botnet se diffuse au travers d’un message SMS qui incite le destinataire à télécharger une version gratuite d’un jeu populaire (Angry Birds Star Wars, The Need for Speed Most Wanted, Grand Theft Auto 3). Une méthode classique de hameçonnage.

Celui qui se laisse avoir récupère, en réalité, un cheval de Troie qui va transformer le terminal Android en machine à spams. Des milliers de SMS seront alors envoyés en toute discrétion à une liste de destinataire que le logiciel récupère auprès d’un serveur central situé à Hong Kong.

Pour l’instant, seuls des téléphones américains sont concernés par ce botnet dont l’attaque reste, finalement, assez simpliste. Ce n’est pas le premier botnet Android spécialisé dans le spam. En juillet dernier, un spécialiste de sécurité chez Microsoft en avait déjà découvert un. Il se diffusait au travers de sites de téléchargement officieux et, à la différence de SpamSoldier, diffusait du spam par email.  

En tous les cas, c’est une preuve que les spammeurs sont en train de migrer du monde du PC vers les smartphones. Ce qui est une mauvaise nouvelle pour ceux qui n’ont pas de forfaits illimités,  mais aussi pour les opérateurs qui vont devoir gérer des surcharges de capacité au niveau de leurs réseaux si le botnet devient très large.

>> Retrouvez toute l'actualité high-tech sur 01net.

Source :

Le blog de Cloudmark

Toute l'actu High-Tech

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?