Porno: l'Europe veut moraliser Internet

Mardi prochain, les députés européens devront se prononcer sur une proposition de loi visant à interdire "toutes les formes de pornographie dans les médias, y compris Internet".

Gilbert Kallenborn
Le 08/03/2013 à 17:10
Europe: la proposition d’interdire le porno provoque un tollé sur le Net (01 Net)

Il y a quelques semaines, la députée européenne néerlandaise Karika Tamara Liotard a publié un rapport sur "l’élimination des stéréotypes liés au genre dans l’Union" dans lequel elle réclame, entre autres, "l’interdiction de toutes les formes de pornographie dans les médias", y compris Internet. 

Le Web est particulièrement visée: "une politique d'élimination des stéréotypes dans les médias passe nécessairement par une action sur le terrain numérique", assure le rapport.

Et pour y arriver, elle propose de créer "une charte à laquelle tous les opérateurs de l’Internet seraient invités à adhérer". Un vote est prévu pour mardi prochain, 12 mars, au Parlement européen pour adopter cette proposition de résolution.  

Evidemment, sur la Toile, le sang n’a fait qu’un tour. Et c’est un billet du député Christian Engström, membre du parti pirate suédois, qui a mis le feu aux poudres. Pour lui, il s’agit d’une tentative d’atteinte à la liberté d’expression. La création d’une charte reviendrait à mettre en place un système de censure "autorégulatoire" opéré par des acteurs privés, et cela dans le seul but de "court-circuiter l’article sur la liberté d’expression de la convention européenne des droits de l’homme".  Par conséquent, il indique qu’il votera contre cette proposition.

Vers une "Hadopi du porno"?

L’association European Digital Rights, de son côté, estime que cette proposition est tout simplement "ridicule" et "absurde", sans parler de la qualité rédactionnelle du document qu’elle trouve "extrêmement mauvaise". Un vote positif ne pourrait que "saper la crédibilité" du Parlement européen. Sur Twitter, les commentaires ne sont pas moins sévères : cette proposition n’est "pas crédible" et ne serait qu’une preuve de "puritanisme moderne". Certains craignent néanmoins la mise en place d’une future "Hadopi du porno".

Beaucoup de citoyens européens ont, par ailleurs, pris leurs claviers en main et envoyés des emails aux députés. A tel point que, selon Christian Engström, le service informatique du parlement a bloqué l’arrivée de ces courriels. Ce que, d’ailleurs, le député critique fermement. "Un parlement qui considère les messages de citoyens sur un sujet d’actualité comme du spam n’a que très peu de légitimité démocratique à mes yeux", souligne-t-il.

Que va-t-il donc se passer la semaine prochaine? Et bien sans doute pas grand-chose. Car même si cette résolution est votée, elle ne se transformera pas en loi pour autant. Pour cela, il faudrait que la Commission fasse d’abord une proposition de loi, ce qui est peu probable. Marc Dorcel, YouPorn, etc. peuvent donc dormir sur leur deux oreilles. 

 

>> Plus d'infos sur le numérique sur 01Net

Toute l'actu High-Tech

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?

Les bons plans avec iGraal

Code promo Cdiscount
CD, DVD, électroménager, électronique
Code promo Darty
Vos achats hightech en toute confiance
Code promo Pixmania
La haute technologie à petit prix
Code promo Boulanger
Accédez à la Happy-Technologie