Voler en peau de lotus

Finalement rien de tel que la nature. Les compagnies aériennes ont regardé de près les oiseaux. Maintenant c'est le monde marin mais aussi végétal qui les séduit. Parfait pour améliorer la performance des avions...

Le 21/02/2013 à 12:00

Imiter la peau de requin. Voici l'idée plus qu'ingénieuse de Lufthansa. Cela fait un demi-siècle que l'on connait les vertus de l'animal. Des micro-rainures à sa surface qui maintiennent l'eau près du corps de l'animal. Le dynamisme dans l'eau s'en trouve nettement amélioré. Pas question de tuer ces animaux à ailerons. Des petits carrés de vernis quasi-semblables à de la peau sera appliqué sur les surfaces de deux Airbus. Des tests dureront deux ans. Ils risquent d'être très concluants? Des maillots de bain basés sur ce principe ont entraîné une vague de records en natation il y a 3-4 ans. Ils ont été interdits car trop efficaces !

Sans givrer

Disons-le franchement, l'expérience n'est pas nouvelle. Des films plastiques rainurés ont déjà été collés sur les parois des avions mais ils étaient trop lourds. Ce vernis mis au point par l'institut Fraunhofer de Brême est une innovation sans précédent. A quoi cela sert-il? A faire des économies de carburant. Environ 1 % si le vernis recouvre 40 à 70 % de la surface

Après le requin, la feuille de lotus. Les gouttes glissent dessus. Elles sont donc autonettoyantes. Pour maintenir la cabine propre et limiter la consommation d'eau, le concept est intéressant. En prime elles ne gèlent pas. Idéal pour nettoyer les vitres. Airbus est très tenté. Quelques années encore et visiblement nous serons prêts !

 

Sondage

Etes-vous inquiet par la situation en Argentine?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :