Un logiciel intelligent qui sait analyser le "big data"

Une start up française, Iosquare, utilise l'intelligence artificielle pour analyser les milliards de contenus produits par les internautes. Les applications sont déjà nombreuses.

Jamal Henni
Le 01/02/2013 à 9:19
Mis à jour le 01/02/2013 à 11:39
Le site de Saxo Banque propose de savoir ce que pense la twittosphère sur l'évolution du CAC 40 ou de l'euro

Depuis que le web est devenu 2.0, les internautes produisent chaque jour des milliards de contenus : blogs, tweets, statuts sur Facebook, commentaires dans les forums... C'est ce qu'on appelle le "big data".

Ce volume est tellement important qu'il ne peut être analysé que par des machines. La start up française Iosquare a eu l'idée d'utiliser des technologies d'intelligence artificielle. Elle a ainsi un conçu un logiciel d'analyse des "big data" intelligent : il devine notamment si le texte analysé est positif ou négatif !

Ce que pense la twittosphère

Ce logiciel peut être appliqué à toutes sortes de données. Par exemple, un site d'information français l'utilise pour savoir si tel commentaire posté dans un forum de discussion est licite ou pas.

Ou encore, le courtier en ligne Saxo Banque l'utilise pour savoir si les tweets publiés sur le CAC 40, l'or, le pétrole ou encore la parité euro/dollar vont dans un sens haussier ou baissier -ce qui donne naissance à un indice publié sur le site de Saxo Banque.

Cet automne, Bloomberg a aussi lancé, au sein d'un bouquet d'applications ("app portal"), un "social media indicator" devinant le sentiment des réseaux sociaux concernant les indices boursiers, les taux de change ou les matières premières.

Autre exemple : les agences EuroRSCG et LSF Interactive se servent du logiciel dans leur service de "e-reputation" pour savoir si les mentions d'une personnalité ou d'une marque sur le web sont laudatives ou péjoratives.

Dernière application dans la presse en ligne : le logiciel de gestion de contenu eZ Publish utilise le logiciel pour déterminer automatiquement les sujets traités dans un article afin de définir les "tags" à insérer dans le code des pages et lus par les moteurs de recherche.

Levée de fonds

En pratique, le logiciel ne devine pas d'emblée le sens des textes : il doit d'abord passer par une phase d'apprentissage, basée sur des exemples. Le logiciel, après avoir ingurgité quelques milliers d'exemples, arrive ensuite à classer tout seul les textes avec un taux d'erreur très faible.

Créée en 2009, Iosquare a reçu le label "Jeune entreprise innovante". Elle a levé 150 000 euros auprès de business angels, et prépare pour 2013 une levée de fonds d'un million d'euros, indique son président Maxence Bernard.

Sondage

Etes-vous inquiet par la situation en Argentine?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel