La troïka calculerait les conséquences d'une faillite de Chypre

BFMbusiness.com
Le 16/02/2013 à 9:58

L'Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international plancheraient sur les conséquences financières d'une faillite de Chypre au cas où l'île ne recevait pas une aide internationale, selon le journal allemand Bild publié samedi.

"Des experts de la troïka calculent, notamment sous la pression de Berlin, les conséquences financières d'une faillite de Chypre", écrit le quotidien le plus lu d'Europe, sans citer de source.

La Grèce serait le pays le plus affecté, à travers la faillite des principales banques chypriotes qui y ont un réseau de succursales où environ 10% des économies grecques sont entreposées.

"Les banques des autres pays de la zone euro ne seraient, en revanche, guère touchées", poursuit Bild.

Chypre a demandé une aide européenne en juin, après que ses deux principales banques, très exposées à la crise grecque, ont appelé le gouvernement à l'aide.

Sondage

Faut-il ouvrir la vente de médicaments à la concurrence?
La bourse en direct La bourse en direct
CAC 40 %
Ouverture :
Clôt veille :
+ bas :
+ haut :

Les chroniques

Les coulisses de l'entreprise
Écoutez les tout de suite avant qu'on vous l'apprenne demain... Les coulisses des entreprises avec la rédaction du magazine Chalenges. Du lundi au vendredi à 6h35.
Les chroniques de Les coulisses des entreprises
Jean-Marc Daniel
7h40 : la chronique de Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe
Les chroniques de Jean-Marc Daniel